Lou Reed : ses archives à la Public Library

Alors que aurait fêté son 75ème anniversaire le 2 mars dernier, sa veuve pris en main l’installation prochaine de ses archives à la . Outre les textes (dont quelques inédits) du grand Lou, Laurie Anderson, la veuve de Lou Reed, aimerait qu’une salle d’écoute soit mise à la disposition du public.

À sa mort, Lou Reed a laissé derrière lui plus de 600 heures d’enregistrements et d’innombrables papiers — sans aucune instruction sur qu’en faire. Laurie Anderson a donc décidé de les rendre accessibles au public, et a demandé à la prestigieuse institution de la 5ème Avenue de veiller sur ces précieux documents.

Je ne voulais pas que ces documents disparaissent dans des archives pour quelques privilégiés portant des gants blancs.

Laurie Anderson au New York Times

Si l’annonce a donc eu lieu le 2 mars 2017, les documents seront visibles d’ici un an à la Library for the Performing Arts, au Lincoln Center (le temps de cataloguer la masse de supports). D’ici là, les fans peuvent toujours réécouter Lulu, le dernier disque de Lou Reed enregistré avec Metallica.

À propos de Lou Reed

Lou Reed, né en 1942 et mort le 27 octobre 2013 à New York était un auteur-compositeur-interprète talentueux et prolifique. Il a formé The Velvet Underground à la fin des années 1960, puis a entamé une carrière solo émaillée de succès tels que Walk on the wild side (produit par David Bowie), l’album Sally can’t dance en 1975, ou l’album New York (tiens donc !) en 1989. Son jeu de guitare puissant habillait des textes crus, parfois observateurs et parfois engagés. Il s’est marié en  2008 avec l’artiste Laurie Anderson, et n’a jamais cessé d’écrire sur « sa » ville, New York.


Lou Reed

Quelques pistes emblématiques de Lou Reed

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *