L’insaisissable Joseph Arthur, hédoniste musical et rêveur

Il parait que l’âge d’or de la musique à New York est révolu. Que les pépites se trouvent plutôt sur la côte Ouest, que Los Angeles est la nouvelle capitale de l’industrie musicale américaine (peut-être avec San Francisco). New York bouge encore, et engendre encore de talentueux musiciens. Prenez celui-là : Joseph Arthur.